Tel : 04 77 30 10 04 - Fax : 04 77 57 43 40

Jean Louis Gagnaire

Député de la Loire 2ème circonscription

A45 : Mon courrier au Premier ministre Edouard Philippe

Transports – Sollicités par les électeurs et par les milieux économiques, nous avons souhaité, avec trois candidats de la République en marche de la Loire, attirer l’attention du premier Ministre sur la nécessité de voir la concrétisation du projet autoroutier A45 reliant Saint-Etienne à Lyon.

 

Lire aussi article du journal le Progrès 23/05/2017

Réunis à l’initiative des organisations professionnelles, les acteurs économiques et politiques du territoire se sont voulus optimistes quant à la réalisation du projet autoroutier entre Saint-Étienne et Lyon. Pour une ouverture prévue en 2022.

Même pas peur ! Élus et acteurs économiques engagés derrière le dossier A45 se veulent optimistes. Ce n’est pas l’arrivée d’un nouveau gouvernement, un de plus, qui va entamer leur détermination. « Cette réunion n’a pas été mise en place parce que l’on avait des craintes. Les gouvernements qui se sont succédé ont tous approuvé le projet. Nous sommes confiants et attendons le début des travaux pour fin 2017 », a ainsi exprimé clairement Bernard Bonne, président du conseil départemental. Même pas peur de l’arrivée, non plus, de Nicolas Hulot, chantre de l’écologie, dans ce nouveau gouvernement. Un à un, les intervenants ont souligné la dimension environnementale du projet, qui à leurs yeux, devrait convaincre son ministère. En fait, cette réunion est intervenue dans un contexte local particulier. Celui des incidents intervenus sur le virage de Corbeyre sur l’A47, qui a donné un peu plus de grain à moudre aux défenseurs de l’A45. Tous ont mis l’accent sur une situation devenue ingérable pendant trois semaines sur l’axe de la vallée du Gier. Transporteurs, logisticiens, industriels et leurs représentants professionnels ont donc souligné l’importance de l’alternative A45.

Avis attendu sous quinzaine

Un credo qui est bien entendu celui des co-financeurs du projet : le Conseil départemental, Saint-Étienne Métropole et la Région. Collectivités qui ont été appuyées ce dernier lundi par le député sortant Jean Louis Gagnaire et les représentants du mouvement La République en marche ! de l’agglomération stéphanoise, signataires d’une lettre adressée au Premier ministre, rappelant la nécessité d’aboutir. Dans ce sens Gaël Perdriau, président de Métropole, a livré le calendrier qui pourrait déboucher sur une concrétisation du projet : « Nous sommes désormais dans une phase administrative. Un rapporteur a été nommé et nous attendons l’avis du conseil d’État (1) sous une quinzaine de jours. » Un avis, attendu, favorable va s’en dire, qui ouvrirait alors la porte de l’ultime phase, celle de la signature du gouvernement avec le concessionnaire, la société Alyse, filiale du groupe Vinci. Si tout se passe bien, les défenseurs du dossier espèrent les premiers coups de pelle du chantier pour fin 2017. Et une mise en circulation début 2022.

 

Vous aimerez aussi :

Publié dans Assemblée Nationale | Mots-clefs :