Tel : 04 77 30 10 04 - Fax : 04 77 57 43 40

Jean Louis Gagnaire

Député de la Loire 2ème circonscription

Benoît Hamon confronté à une fronde du PS

Elections – Benoît Hamon,  figure de proue des frondeurs, fait face depuis qu’il a remporté la primaire de la Belle Alliance populaire… à une fronde du PS contre lui. Retrouvez ci-dessous les différents articles de presse qui font état de cette situation et dans lesquels mes tweets ou propos ont été repris. 

Le 16 février 2017

Voilà un paradoxe qui fera sourire bien des socialistes, et au-delà : Benoît Hamon, jadis figure de proue des frondeurs, fait face depuis qu’il a remporté la primaire de la Belle Alliance populaire… à une fronde du PS contre lui. Le mot a été littéralement utilisé par Jean-Louis Gagnaire, le député PS de la Loire, après une réunion du groupe socialiste à l’Assemblée le 14 février :

“Dur, dur de défendre le programme et la stratégie de Hamon ce matin”, “les soutiens de Hamon commencent à comprendre ce qu’est la vraie Fronde au sein du groupe socialiste à l’Assemblée”, a-t-il tweetté.

“On dirait que depuis sa victoire il n’a pas arrêté de boire des bières avec ses potes”

Force est de constater qu’après la victoire de Hamon le 29 janvier à la primaire, la famille socialiste est en miettes, déboussolée. Entre ceux qui s’orientent vers un soutien à Emmanuel Macron (quand ils ne l’ont pas déjà fait) et ceux qui traînent des pieds pour adhérer à la campagne de Hamon, le candidat n’est pas porté par un formidable élan même au sein de son parti.

“Il n’a pas dû réaliser qu’il est en campagne”, “On dirait que depuis le soir du second tour, il n’a pas arrêté de boire des bières avec ses potes et de se dire p…, on a gagné la primaire ! Faut qu’il s’y mette maintenant”, persiflent des camarades socialistes dans Le Parisien.

Le Canard enchaîné s’en fait encore l’écho dans son édition du 15 février. Stéphane Le Foll a ainsi invité les hollandais à se tenir “à équidistance entre Hamon et Macron” jusqu’à la fin du mois.

“Son discours d’investiture n’était pas celui d’un présidentiable, mais celui d’un chef de courant, a-t-il déploré. Cette désignation lui est tombée dessus alors qu’il ne s’y attendait pas, et il n’arrive pas à endosser son costume de candidat”.

 

Hamon revendique de ne pas être un “homme providentiel”

C’est notamment le décalage entre la campagne de Hamon et l’actualité qui est déploré. Par exemple, en pleine affaire Théo, Benoît Hamon s’est déplacé en Seine-et-Marne pour visiter une ferme bio… Son déficit de notoriété inquiète également certains responsables du PS. Mais Hamon veut persévérer dans sa stratégie de terrain, et refuse de jouer l’homme providentiel (comme il s’en explique dans notre numéro en kiosque) :

“Victor Hugo disait que quand un lion imitait un lion, c’était un singe. Moi, je n’ai pas envie de participer à un concours de grimaces”, a-t-il affirmé à Guéret le 9 février.


 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


Vous aimerez aussi :